lundi 20 février 2017

Crumble aux pommes et à la noisette

Toujours ce temps gris et pluvieux…
alors un bon crumble… ça vous dit ?
😉




Ingrédients pour le crumble :
5 à 6 pommes
• 1 sachet de sucre vanillé
• 125 g de beurre légèrement ramolli
• 150 g de farine T55

• 150 g de cassonade
50 g de poudre de noisettes (ou amandes)
• Cannelle en poudre (faculatif)
• Eclats de noisettes (facultatif)


Préchauffez votre four à 210° C.

Préparez la pâte pour le crumble : dans un saladier, mélangez la farine, la poudre de noisettes et la cassonade. Ajoutez ensuite le beurre coupés en petits morceaux et malaxez la préparation du bout des doigts pour obtenir une consistance sableuse, si cela vous semble trop mou (surtout si vous faites la recette quand il fait chaud), mettez quelques temps au frais.

Epluchez et coupez vos pommes en petits morceaux, ajoutez-y le sucre vanillé, mélangez délicatement et versez le tout dans un plat à gratin, vous pouvez aussi ajouter de la cannelle, des éclats de noisettes, etc.

Ajoutez votre crumble en l'émiettant sur la couche de pommes et mettez au four pour environ 30 minutes, vous devez obtenir une jolie coloration sur le dessus.
Laissez ensuite sur une grille jusqu'à refroidissement complet.



On peut également ajouter une couche de fruits rouges
sur les pommes avant cuisson, c'est délicieux
!

jeudi 16 février 2017

Flan antillais (ou flan coco)

Des lustres que je n'avais pas remangé de ce délicieux flan,
merci à toi Sandrine pour m'avoir donné l'envie de le refaire !
😘



Ingrédients pour le caramel :
100 g de sucre
(ou caramel liquide tout fait) 


Dans une casserole à fond épais, faites fondre votre sucre jusqu'à ce qu'il ait une belle couleur ambrée, attention il ne doit pas trop brunir sinon il sera amer !
Versez-le ensuite très rapidement dans le fond de votre moule à cake et laissez refroidir.



Ingrédients pour le flan (moule à cake de 24 cm) :
1 boîte de lait concentré sucré de 400 g
• 400 g (ou 40 cl) de lait ou lait de coco
• 1 CS de cassonade (+ ou –) (facultatif)
• 3 œufs

70 g de noix de coco râpée (+ ou – suivant goût)
• rhum ou vanille liquide (facultatif)


Préchauffez votre four à 180° C.

Séparez vos jaunes de vos blancs d'œufs. Montez vos blancs en neige et réservez. Fouettez vos jaunes avec le sucre. Versez les 2 laits ensemble et mélangez bien, ajoutez vos jaunes sucrés (+ arômes) + la noix de coco. Incorporez délicatement les blancs montés à la préparation puis versez dans votre moule à cake.

Pour la cuisson au bain-marie : placez votre moule dans un plat plus grand rempli d'eau chaude et mettez au four pendant environ 45 minutes, cela dépend de votre four : cela peut-être plus ou moins, vérifiez à l'aide de la pointe d'un couteau. Si jamais le flan prend trop de couleur pendant la cuisson, mettez une feuille d'aluminium sur le dessus.

Lorsque la cuisson est terminée, laissez-le refroidir à température ambiante puis placez-le au frais plusieurs heures (mieux toute une nuit) sans le démouler surtout !
Le lendemain il vous suffit de passer délicatement la lame d'un couteau tout autour du moule et comme il sera bien froid, il se démoulera tout seul.

Si jamais vous n'aimez pas le caramel, vous pouvez le cuire sans et le servir plutôt avec un coulis de fruits bien frais.

La texture est fondante et toutes les saveurs se marient
à merveille… bref, à refaire très vite !

mercredi 15 février 2017

Macarons à la framboise (C. Felder)

Irrésistible framboise 😍😍😍


Garniture fruitée et fondante, un délice !


Recette des coques à la meringue française : ici


Garniture pour environ 40 macarons de Ø 3 cm :
350 g de framboises fraîches ou surgelées
• 200 g de sucre pour confiture (+ ou – suivant les fruits)

15 g de jus de citron


A préparer au moins la veille, c'est mieux.

Versez les framboises et le sucre dans une casserole, mélangez à l'aide d'une spatule et faites chauffer à feu doux, puis mixez pour obtenir une préparation bien lisse. Ajoutez le jus de citron et laissez cuire encore quelques minutes sur feu moyen. Placez ensuite au réfrigérateur pour faire prendre la confiture.

Le lendemain, garnissez vos coques de macarons à l'aide d'une poche à douilles puis mettez-les dans une boîte hermétique au réfrigérateur pour minimum une journée, l'idéal étant 2 jours, oui je sais c'est dur mais le macaron ça se mérite !!! 😜

Le fait de les mettre au froid est indispensable et va permettre à la garniture de développer ses arômes et rendre le macaron mœlleux…

Je mettrai régulièrement d'autres garnitures… 😋

samedi 11 février 2017

Macarons au Toblerone®

Je vous défie d'y résister !!! 😅


Garniture très facile et rapide pour ce macaron !


Recette des coques à la meringue française : ici


Garniture pour environ 35 macarons de Ø 3 cm :
150 g de Toblerone®
8 cl de crème liquide entière


A préparer au moins la veille, c'est mieux.

Coupez le chocolat en morceaux. Dans une casserole, faites bouillir la crème et versez sur le chocolat, attendez quelques minutes et mélangez bien le tout, vous pouvez donner un coup de mixeur plongeant…
La préparation semble liquide c'est normal, elle va figer au froid.

Le lendemain, vous devrez un peu l'assouplir avant de garnir vos coques de macarons.
Lorsque tous vos macarons sont garnis, mettez-les dans une boîte hermétique au réfrigérateur pour minimum une journée, l'idéal étant 2 jours, oui je sais c'est dur mais le macaron ça se mérite !!! 😜

Le fait de les mettre au froid est indispensable et va permettre à la garniture de développer ses arômes et rendre le macaron mœlleux…

Ici les coques sont faites avec de la poudre de noisettes

vendredi 10 février 2017

Coques de macarons à la meringue française

Je pense qu'il existe autant de façon de faire des macarons
que de recettes de pâtes chez les mamas italiennes
😄


Il faut parfois du temps pour trouver "la" bonne recette,
celle-ci est facile et elle est à base de meringue française,
allez plus d'excuses… le macaron est à la portée de tous
😋


Ingrédients pour environ 40 macarons de Ø 3 cm :
90 g de blancs d'œufs (séparés des jaunes depuis au moins 2 jours)
• 110 g de poudre d'amandes
• 110 g de sucre glace
• 110 g de sucre en poudre
• colorants en poudre

Je procède toujours de la même façon : je pèse mes blancs d'œufs et suivant le poids, j'ajoute + 20 g pour les autres ingrédients.

Cette recette utilise les mêmes quantités de sucres et de poudre d'amandes, c'est ce que l'on appelle le "tant pour tant".

Les blancs d'œufs doivent être "vieillis" c'est-à-dire qu'il faut séparer les blancs des jaunes au moins 2 jours avant et les mettre au frigo dans une boîte hermétique, il faudra juste les faire revenir à température ambiante avant de les utiliser.

Pour l'esthétique du macaron, il faut en premier lieu mixer très finement la poudre d'amandes avec le sucre glace, cela doit ressembler à de la farine, passer ensuite cette poudre à travers un tamis ou une passoire très fine pour éliminer les petits morceaux restants.

Montez vos blancs d'œufs au robot et dès qu'ils commencent à mousser, ajoutez 1/3 du sucre en poudre puis ajoutez encore en 2 fois le sucre restant pendant que les blancs montent. On ajoute alors le colorant en poudre à la fin et on laisse tourner le fouet jusqu'à ce qu'il soit bien incorporé et que la couleur soit uniforme.
On peut aussi utiliser des colorants naturels : pour la couleur marron, il faut ajouter 1 ou 2 cc de cacao ou de café en poudre avec la poudre d'amandes et le sucre glace.

On ajoute ensuite un peu du mélange tant pour tant dans les blancs montés et à l'aide d'une corne à pâtisser (ou d'une spatule souple) on mélange en soulevant la masse, on ajoute le reste du tant pour tant, la pâte est un peu compacte c'est normal, vient le moment où l'on va macaronner : la pâte doit se faire un peu "malmener", avec la spatule on assoupli la pâte en la projetant vers les bords du bol, il faut s'arrêter au moment où la pâte forme un ruban car si on a trop macaronné, ce sera liquide et les macarons seront râtés.

On verse dans une poche munie d'une douille unie de Ø 1 cm et l'on fait des petits tas de pâte en quinconce sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé préparées à l'avance, on tient la poche bien à la verticale, ensuite pour éviter les bulles d'air on tapote la plaque sur son plan de travail, la pâte va alors s'étaler un peu et on laisse "croûter" à l'air libre. Pour cette étape, personne ne fait pareil : il y en a qui laissent croûter 10 min, d'autres une nuit, d'autres pas du tout… moi je laisse environ 15 min, il faut pourvoir poser son doigt sur la surface du macaron et que ce soit sec, par contre les macarons doivent croûter à l'abri des courants d'air et de l'humidité donc ne les laissez pas dans votre cuisine si vous faites la vaisselle ! choisissez un endroit plutôt tiède ou chaud.

Vers la fin du croûtage, préchauffez votre four à 160° C en chaleur tournante (le mien chauffe fort alors je mets à 150° C).

Mettez votre plaque au four (une seule à la fois surtout) puis comptez environ 12 à 15 minutes de cuisson. Au bout d'environ 6 à 8 minutes, vous allez voir la base des macarons former des collerettes, à partir de ce moment pendant la cuisson vous pourrez ouvrir le four de temps en temps pour évacuer la vapeur d'eau et éviter que les macarons ne prennent trop de couleur, vous pouvez aussi retourner les plaques.

Les macarons sont cuits lorsque que l'on sent une légère résistance en appuyant sur les coques. On laisse complètement refroidir la plaque et normalement les macarons se décollent tout seuls, si ce n'est pas le cas c'est qu'ils manquent de cuisson.

Lorsque les macarons sont refroidis, ils doivent être durs, c'est normal ! le fait de les garnir ensuite les rendra mœlleux.

Astuce pour le garnissage : lorsque les coques sont en train de refroidir et qu'elles sont encore tièdes, on enfonce légèrement le pouce dessous pour creuser et pouvoir les garnir généreusement.

En résumé la réussite du macaron dépend du macaronnage, du croûtage et de la cuisson, il vous faudra sans doute faire des essais avant d'obtenir le bon résultat mais après c'est l'éclate totale !!!


Le macaron plaît aux petits comme aux grands !
Je peux vous dire que dans ma famille, ils ne font pas long feu
😜

dimanche 29 janvier 2017

Panna cotta coco / fruits de la passion

Le froid, le vent, la pluie… y'en a marre de l'hiver !!!
Allez, on va remédier à tout cela avec cette panna cotta ensoleillée
et toute douce à la coco et fruits de la passion
;)



Recette pour 4 verrines de 10 cl

Ingrédients pour la crème :
• 30 cl de crème liquide
• 20 cl de crème de coco
• 50 g de cassonade (ou sucre blanc)
• 2 g d'agar-agar (ou 5 g de gélatine en feuilles)

Mettre l'agar-agar dans un peu de crème pour le diluer correctement avant de le verser dans une casserole contenant le sucre et les crèmes, mettez le tout à bouillir pendant 2 minutes pour que le gélifiant produise son effet et versez ensuite dans vos verrines, laissez refroidir à température ambiante puis placez-les au réfrigérateur.


Ingrédients pour le coulis fruits de la passion :
6 fruits de la passion (environ pour obtenir 10 cl)
• 3 CS de cassonade (+ ou suivant goût ou sucre blanc)
• Jus d'1/2 orange (facultatif)


Coupez et videz vos fruits, récupérez la chair et mettez-la à chauffer dans une casserole, ajoutez le jus d'orange et portez à ébullition.

Versez ensuite le jus dans une passoire pour filtrer les graines (vous pouvez aussi les garder car elles sont comestibles !), ajoutez le sucre et remettez à chauffer jusqu'à ce que cela devienne sirupeux.
Suivant l'acidité de vos fruits, rajoutez ou non du sucre, n'hésitez pas à goûter…

Lorsque le coulis ne sera plus chaud, versez-le sur vos crèmes et remettez au frais jusqu'au moment du service. 

N'hésitez pas à changer le parfum du coulis :
kiwi, mangue, banane et même chocolat !